Abou Iyadh localisé, mais… ?!

Abou Iyadh - photo (ansa.it)Qui a des nouvelles d’Abou Iyadh ? Sûrement le ministère de l’Intérieur qui, selon toute vraisemblance, saurait où se trouve le leader d’Ansar Al Chariaâ. Shems FM rapporte une information publiée par le journal «Akhar Khabar» selon lequel Abou Iyadh serait entré en contact avec un détenu salafiste.

Information à prendre au conditionnel bien que le journal en question apporte des détails précis concernant cette affaire. Le ministère de l’Intérieur aurait en effet intercepté un appel téléphonique entre Abou Iyadh et ce détenu incarcéré à la prison de Mornaguia. Suite à quoi, la direction de la prison, alertée, a procédé à une fouille générale afin de retrouver ce mystérieux interlocuteur d’Abou Iyadh.

La source ne précise pas s’il a été découvert ou non mais souligne que « le ministère de l’Intérieur et la sûreté de l’Etat possèdent une base de données qui pourrait permettre de localiser Abou Iyadh et tracer ses appels et ses mouvement ».

La contradiction suscitée étant à présent de savoir de quelle manière un «fugitif» peut être localisé et tracé sans qu’on puisse mettre la main dessus. Pire encore, est-ce aussi facile de téléphoner au détenu de son choix et est-ce aussi simpliste pour un détenu d’utiliser un téléphone à sa guise ? Si cette affaire est avérée, elle aura donc atteint un autre degré de gravité.

Beaucoup de zones d’ombres persistent dans «l’affaire Abou Iyadh» qui s’est même permit le luxe de menacer Ali Laârayedh en tant qu’ex-ministre de l’Intérieur et actuel Chef du gouvernement. A ce jeu du chat et de la souris qui se lancent des provocations continuelles via des déclarations, on ne sait plus exactement qui est le chat et qui est la souris dans cette histoire.

Commentaires:

Commentez...