Le Tweet LOL du jour : « J’appelle mon frère Abu Iyadh à être compréhensif », Lotfi Zitoun

lotfi-zitoun (google.tn/imgres?hl=fr&sa=X&biw=1241&bih=584&tbm=isch&prmd=imvnsuo&tbnid=Jn2r9CsX_jBZrM:&imgrefurl=http://www.newsoftunisia.com/politique/tunisie-la-revocation-de-kamel-nabli-est-reportee-selon-lotfi-zitoun/&imgurl=http://www.newsoftunisia.com/wp-content/uploads/2012/07/lotfi-zitoun.jpg&w=1280&h=720&ei=FHZIUOvlCobMswaQgoHYCw&zoom=1&iact=hc&vpx=345&vpy=283&dur=325&hovh=169&hovw=300&tx=158&ty=94&sig=114818789871587047300&page=2&tbnh=130&tbnw=162&start=10&ndsp=26&ved=1t:429,r:2,s:10,i:114)Le tweet marrant du jour est la déclaration de Lotfi Zitoun à propos d’Abou Iyadh. Une déclaration qui a été épinglée par les tweettos comme @naddo_o et bien d’autres.

En apôtre de la conciliation, Lotfi Zitoun ex-conseiller du Chef du gouvernement sous Hamadi Jebali et dirigeant d’Ennahdha, a déclaré sur les ondes de la radio Mosaique FM, « qu’il n’y avait plus de place pour la violence dans la Tunisie actuelle … et j’appelle mon frère Abu Iyadh à comprendre cela ».

Un message particulièrement adressé aux adeptes d’Abou Iyadh et au leader d’Ansar Al Chariaa qui ont menacé Ali Laarayedh suite à ses déclarations au journal Le Monde faisant état de l’implication d’Abou Iyadh dans une affaire de trafic d’armes. Une déclaration que n’a pas été du goût d’Ansar Al Chariaa puisque dans la journée, une lettre de leur chef Abou Iyadh a été publiée sur leur page officielle.

Le Premier ministre avait, par ailleurs, déclaré au même journal que l’affrontement avec les salafistes djihadistes prônant la violence et le terrorisme pourrait se répéter et que le dialogue avec eux est impossible.Lotfi zitoun - Abu Iayadh

Commentaires:

Commentez...