Fethi Laâyouni, l’avocat qui porte plainte plus vite que son ombre vient encore de dégainer !

Fathi-LayouniL’obsédé intégral des plaintes, l’avocat qui se rêve tous les matins être transformé en procureur justicier, le gardien du nouvel ordre moral vient une nouvelle fois de dégainer.

Sa dernier victime n’est autre que Nadia Fani (personnage avec qui on peut être d’accord ou pas…) et pour cause les yeux de monsieur à la réputation de «zéro procès gagné» ont été écorchés par la vue s’un soupçon de sein que la cinéaste ne montre même pas (il s’agit en fait d’une photo faite par cette dernière en soutien à la jeune Amina du groupe Femen).

Nadia FaniOutre le fait que cet homme n’a nulle vocation à s’ériger en gardien de l’ordre moral (si d’aventure l’acte incriminé est une atteinte à ce dernier), encore moins à se substituer au ministère public, il est comme incroyable qu’un avocat dont le métier consiste d’abord à défendre les justiciables passe le plus clair de son temps à vouloir embastiller des citoyens et cela pour des motifs souvent tout aussi futiles que ridicules.

Chers concitoyens, prenez donc garde à ne pas croiser cet étrange créature hybride mi-avocat mi-procureur surtout quand vous êtes en situation (tangente) avec sa conception bien étriquée de la morale. Prenez donc soin à cacher vos verres si vous prenez un apéro en public ou si vous portez, vous les dames un léger décolleté. En effet, il y a un grand risque de croiser le «Badsidji» Fethi Laâyouni déguisé en robe noir, s’afférant toujours là à guetter vos moindres faits et gestes, et toujours prêt à sortir son clavier et tapoter une plainte qui vous vaudra peut-être un séjour dans une des prisons de la République. Soyez donc très vigilants chers concitoyens, «l’œil de Montplaisir» ne se referme ni de jour, ni de nuit.

Commentaires: