Des gnons à la salle de conférence du stade de Rades

Nafaa Ben AchourIndigne et honteux, à la fois. A l’issue de la rencontre opposant notre sélection à son homologue sierra léonaise, les représentants des médias ont directement rejoint la salle de conférence, pour assister au point de presse auquel étaient conviés le sélectionneur Nabil Maaloul et son collègue sierra léonais Lars Olof Mattsen. Or le zèle des agents de sécurité de la cité sportive de Rades en a voulu autrement. Ces bonshommes zélés ont en effet interdit l’accès aux journalistes, dont certains n’ont pas du tout apprécié.

Du coup, les nerfs ont lâché, au point qu’un agent, portant la tenue règlementaire de la cité, n’a pas hésité à agresser notre confrère Nafaa Ben Achour, correspondant de la chaine « AL Jazeera Sport ». Séparés une première fois, et alors que tout le monde s’est dirigé vers la zone mixte, le même agent s’est « illustré » encore une fois, n’hésitant point à agresser une seconde fois notre confrère, au moment où ce dernier lui tendait la main en guise de réconciliation, comme l’a suggéré certains témoins de la première scène.

Pour manifester leur indignation et leur colère, un bon nombre de journalistes ont fini par boycotter la conférence, celle-ci n’étant en fin de compte suivie que par un nombre restreint, se comptant sur les doigts d’une seule main…

Commentaires:

Commentez...