La mémoire de Bourguiba offensée en Tunisie, honorée à Paris

Buste Bourguiba (photo tuniscope)L’histoire retiendra que la Tunisie sous le règne de la Troïka à coloration nahdhaouie n’a pas fêté comme il se doit, ce 20 mars 2013, la fête de l’Indépendance acquise depuis cinquante sept ans au prix d’une longue et courageuse lutte menée par des hommes de bonne volonté dont certains ont versé leur sang pour le pays acquière sa souveraineté. Ce manquement est au mieux un dénigrement, au pire une honte qui offense la mémoire nationale.

Personne n’ignore que le mouvement Ennahdha ne porte pas dans son cœur Habib Bourguiba, le fondateur de la République tunisienne, considéré comme père de la nation, celui-là même qui jeté les bases de la modernité du pays. L’absente de festivités à la hauteur de cet événement historique prouve pour le moins de la part des islamistes, sinon une ignorance de l’histoire nationale tout au moins une volonté de contester les fondements de la république.

Buste Bourguiba 2 (photo tuniscope)A cet égard, Béji Caïd Essebsi, fondateur de Nidaa Tounes, a fait part sur les ondes de Mosaïque FM de son indignation à l’égard des partis politiques qui ont boudé la célébration de cette date capitale. Il a par ailleurs déploré le communiqué du mouvement Ennahdha dans lequel ce dernier dénie le rôle qu’aura joué Habib Bourguiba dans la lutte pour l’indépendance. Cette attitude dénote selon le leader de Nidaâ Tounes d’«une tentative d’effacer la mémoire de l’indépendance».

Ironie du sort, alors que les islamistes offensent en ce jour mémorable la mémoire de la nation et au-delà la figure du père de la nation, la France a tenu à honorer en grande pompe la mémoire de Habib Bourguiba. Au septième arrondissement de Paris, une place portant son nom affublé de ce rappel «Fondateur et Premier Président de la République Tunisienne», a été inaugurée.

En présence de nombreux ressortissants tunisiens et de plusieurs figures médiatiques, diplomatiques et politiques dont Claudia Cardinale, Bertrand Delanoë, maire de Paris, on a dévoilé le buste de Habib Bourguiba qui rehausse désormais l’esplanade qui porte son nom.

Commentaires:

Commentez...