Hamma Hammami: «Si j’étais président…»

Hamma HammamiHamma Hammami par ci ; Hammam Hammami par là ! Plus un jour ne passe sans que le leader du parti des Travailleurs et un des leaders du Front Populaire ne s’illustre par ses prises de position, ses coups de gueule ou ses revendications. Le leader de l’ancien POCT danse déjà sur la célèbre chanson de Gérard Lenorman «Si j’étais président».

Dimanche, le porte-parole du Front populaire avait appelé les présents, à l’occasion de la célébration du 40ème jour du décès de Chokri Belaid, à faire chuter le gouvernement.
Dans cette même Coupole d’El-Menzah, cette même foule avait brandit des slogans pour qu’il se porte candidat à la prochaine élection présidentielle. Et Hamma Hammami de répondre favorablement à cette demande si le peuple le lui demande.

Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui par le Front Populaire, il s’est permis le luxe de lancer un appel pour l’annulation de la dette tunisienne, estimant que les Tunisiens n’ont pas à rembourser une dette qui a principalement bénéficié aux Ben Ali.

Hamma Hammami a-t-il démarré sa campagne électorale ou bien se contente-t-il seulement de mettre à profit un contexte politique en faveur du Front Populaire ? Hamma Hammami, en bon politicien qu’il est, sait pertinemment que l’assassinat de Chokri Belaid est, paradoxalement, un atout à exploiter. Ne le dit-il pas lui même en déclarant que la mort de Chokri Belaid a fait monter la cote de popularité du Front Populaire ?! Hamma Hammami semble convaincu que le Front Populaire est désormais capable de prendre le pouvoir.

Commentaires:

Commentez...