La Tunisie, un pays de blanchiment d’argent, selon Ridha Belhaj

Ridha Belhaj (photo - hizbut-tahrir.or.id)La Tunisie est devenue un pays de blanchiment d’argent par excellence et la corruption a atteint des degrés inimaginables. C’est ce qu’a laissé entendre, ce matin, Ridha Belhaj, porte-parole de Hizb Ettahrir sur les ondes de la radio Express FM en annonçant en outre que 4000 milliards de nos millimes ont été blanchis vers l’Italie par ces réseaux de corruption.

Ridha Belhaj pense que les dossiers de corruption importants n’ont pas encore été traités et que cette situation génère le retour en force de personnalités de l’ancien régime qui tentent de se refaire une virginité. Ils sont aidés en cela par l’immobilisme qui prévaut dans les coulisses de l’administration. Mais, le porte-parole de Hizb Ettahrir rejette surtout la faute sur les modèles politiques suivis par les grands partis tels que Nidaa Tounes de Beji Caid Essebsi et Ennahdha de Rached Ghannouchi.

Ridha Belhaj a particulièrement visé le chef de Nidaa Tounes qui fait tout pour mettre des bâtons dans les roues mais estime toutefois que le pouvoir actuel n’est pas exempt de reproches. Une manière de dire que Hizb Ettahrir est la meilleure voie.

Commentaires:

Commentez...