La grosse blague des 500 millions de dollars

Simon Gray, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb - photo (TAP)Selon le gouvernement tunisien, la Banque Mondiale vient d’octroyer à la Tunisie un prêt d’un montant de 500 millions de dollars.

Annoncé dans la foulée de la récente visite de Jim Yong Kim, président du groupe de la Banque Mondiale, ce prêt, car il ne s’agit, bien-sûr, pas d’un don, serait accordé à des conditions très avantageuses. Agences de presse et médias ont relayé cette information qui sonne comme un bol d’air pour le gouvernement actuel.

Seulement, il semble bien qu’il s’agit d’une grosse blague. En tout cas, il semble bien que nous soyons face à une intox de plusieurs milliards puisque ceux qui ont annoncé ce prêt sont allés trop vite en besogne.

En effet, hier jeudi, un communiqué émanant de Simon Gray, directeur de la Banque Mondiale pour le Maghreb dément et nuance les propos de notre gouvernement.

Ainsi, Simon Gray affirme : « La Banque Mondiale a bien discuté de possibilités de soutien budgétaire, mais nous sommes loin de l’accord sur quelque prêt que ce soit. Cela dépendra des résultats sur les programmes actuels de renforcement de l’environnement des affaires, de promotion de la transparence et de bonne gouvernance« .

Terrible pour un gouvernement, quel qu’il soit de subir un démenti aussi cinglant ! Comme quoi, il est toujours préférable de ne pas prendre ses désirs pour des réalités et surtout il est plus éthique de ne pas faire passer des vessies pour des lanternes. Nous verrons bien ce qu’il restera de l’auteur de cette bourde mensongère après le fameux remaniement…

Soulignons qu’au cours de 2012, la Banque Mondiale avait accordé un premier prêt à la Tunisie.

Commentaires:

Commentez...