Directeur et journalistes de Sabra FM, agressés par les LPR dans l’exercice de leurs fonctions

Sabra FMA Kairouan, où des actes de vandalisme ont été commis dans la soirée d’hier, les ligues de protection de la révolution (LPR) se sont, une nouvelle fois, illustrées dans le mauvais sens en agressant et tabassant le directeur de la radio Sabra FM, basée à Kairouan, et des journalistes de cette même radio dans l’exercice de leurs fonctions.

Selon Omar Naggazi, directeur de Sabra FM, témoignant sur les ondes de la radio Mosaique FM, il a été agressé verbalement et physiquement par des membres des ligues de protection de la révolution alors qu’il tentait de se rendre sur les lieux des événements en rapport avec les actes de vandalisme.

Des jeunes ont tenté, hier soir, d’incendier un poste de police, ce qui a nécessité l’intervention massive des forces de l’ordre, puis les protestataires ont incendié des pneus sur la route, agressé des automobilistes, et arraché des arbres plantés dans les rues de Kairouan.

Suite à cette série d’événements, le directeur de Sabra FM, accompagné de journalistes, se sont équipés de caméras en vue de couvrir ces événements. Mais des membres des LPR se sont interposées, les agressant verbalement puis physiquement et détériorant leur caméra avant de les pourchasser. Ils n’auront la vie sauve que grâce à l’intervention des forces de l’ordre.

Suite à ces agressions, les journalistes et employés de la radio ont décidé de mettre la radio en berne en signe de protestation contre les dépassements des LPR.

Commentaires:

Commentez...