Un député juge les taxes sur les boissons alcoolisées « Haram »

L’Assemblée Nationale Constituante (ANC) a finalement approuvé, comme prévu, l’article 44 de la loi de finances pour 2013 relatif à la révision à la hausse de l’impôt sur la consommation des boissons alcoolisées.

Cette décision avait pourtant été contestée par un député, Skander Bouallègue (Pétition Populaire), adepte d’une autre formule. Mais l’ANC a préféré ignorer sa proposition.

Ce dernier a préconisé la création d’un fonds réservé aux ressources provenant des taxes sur la consommation des boissons alcoolisées, estimant, lors de la séance plénière de mercredi 26 décembre, que ces ressources sont « illégales » ou « Haram » conformément à la loi islamique et ne doivent, par conséquent, pas faire partie des ressources de la trésorerie générale.
Le fonds créé servirait ainsi à payer les dettes de la Tunisie.

Son appel est passé sous silence vu que des élus d’Ennahdha ont approuvé l’article 44, à travers lequel, le gouvernement veut mobiliser 170 millions de dinars pour le budget de l’Etat 2013 alors que 79 constituants ont refusé la proposition du représentant de la Pétition Populaire.

Commentaires:

Commentez...