Le député Noomen Fehri : « Les vieilles méthodes sont de retour »

Selon le député Noomen Fehri, le gouvernement tunisien essaie d’empêcher un meeting populaire prévu pour le 13 octobre prochain auquel ont appelé le mouvement Appel de la Tunisie, le parti Joumhouri, et Al Massar.

Le député a exprimé sur sa page Facebook son exaspération face à ce qu’il a qualifié de « retour des pratiques de Ben Ali ».

Les trois formations politiques tentent de trouver un local pour tenir leur réunion, le gouvernement leur aurait mis les bâtons dans les roues. Les autorités avancent que la coupole d’El Menzah est en réparation, et la foire du Kram nécessite une présence de l’armée. Pour Noomen Fehri, il est clair que ceci n’est qu’un moyen détourné pour empêcher le meeting d’avoir lieu.

Rached Ghannouchi n’a-t-il pas déclaré ce matin même que le mouvement Appel de la Tunisie était plus dangereux pour la Tunisie que les menaces salafistes ?

Commentaires:

Commentez...