Marzouki : Incidents inacceptables et manipulation politique !

Les graves incidents qui se sont produits aujourd’hui à Tunis et ayant abouti à l’assaut des manifestants de l’ambassade des Etats-Unis et marqué par le décès de trois d’entre eux ainsi que plusieurs blessés ont été sévèrement condamnés par la Président de la République, qui a estimé qu’ils sont totalement inacceptables en raison des actes de vandalisme et leur tentative de porter atteinte à une mission diplomatique qui est sous la protection de la Tunisie. Ces manifestations auraient été normales si elles se sont produites dans le calme dans une Tunisie démocratique.

Ensuite, le Président de la République a condamné l’atteinte à l’Islam porté par certains qui veulent, par leurs actes, fomenter un plan machiavélique et satanique tendant à créer des tensions entre les peuples. Il a, ensuite, expliqué que ces actes n’auront pas d’impact sur les relations privilégiés entre la Tunisie et les Etats-Unis. Il a annoncé le lancement d’une procédure judiciaire internationale contre les personnes qui ont insulté

Puis, coup de théâtre puisque M. Moncef Marzouki pointe d’un doigt accusateur certaines forces dans le pays ont dépassé les lignes rouges et dont les provocations commencent à menacer gravement la démocratie et la révolution. Il a ensuite souligné qu’il a donné ses instructions au ministre de la défense et au ministre de l’intérieur pour prendre les dispositions nécessaires pour protéger le pays, la démocratie et la révolution dans le cadre de la loi.

Maintenant, il s’agit de savoir quelles sont ces forces visées par le Président de la république dans son discours dans la mesure où les accusations sont claires et semblent précises et que les coupables qui sont derrière ces incidents ont été identifiés. Il s’agit aussi de savoir si ce genre d’accusations est de nature à calmer les esprits et à restaurer un semblant de stabilité à notre pays et ne pas justifier de graves atteintes aux forces politiques que l’on soupçonne capables de concurrencer la Troïka au pouvoir.

Quelles sont donc ces forces occultes que Marzouki a pointées du doigt ?
Une question qui mérite une réponse franche. Marzouki vise-t-il les Salafistes, les coupables présumés de ces incidents, ou bien d’autres forces politiques ?

On attend les réponses…

Commentaires:

Commentez...