Les médias, encore et toujours dans le collimateur

Décidément, Ennahdha et les médias ne feront plus jamais bon ménage.

Aujourd’hui, c’était le tour de Habib Ellouze, député Nahdha dans la constituante et représentant de l’aile radicale du parti islamiste de prendre la relève de Lotfi Zitoun et de monter au créneau. En effet,dans son prêche du vendredi devant les manifestants de la Kasba, et en marge de la manifestation « Ekbess », Ellouz a appelé, je cite, « à frapper les médias ».

Selon une vidéo de Shems FM, des cris de louanges à Dieu ont été scandés juste après les mots durs que le député a eus envers les journalistes et les médias. Mr Ellouz a promis d’assainir les médias des « figures de la corruption ». On se demande d’ailleurs si l’assainissement des médias entre dans les prérogatives d’un élu chargé de rédiger une constitution. (voir la vidéo en bas de page)

Par ailleurs, on apprend sur Mosaïque FM que Mr Habib Ellouz a accusé les médias de diriger la contre révolution.

Dans un tweet d’une personne présente sur place, on peut aussi lire que des manifestants ont chassé le cameraman de la chaîne de télévision nationale.

La hache de guerre est donc définitivement déterrée, les médias sont bien avertis et n’ont qu’à bien se tenir, Dar Essabeh n’en est que l’exemple.

Commentaires:

Commentez...