Vidéos de Abdelfattah Mourou lors de son agression et à l’hôpital

Décidément, l’intégrisme religieux fait encore des siennes en Tunisie. Ce soir à Kairouan, après la rupture du jeûne, à l’occasion d’une soirée débat sur la question de la tolérance en islam, un incident grave s’est produit en l’absence de tout service de sécurité. Un groupuscule d’obscurantistes a fait irruption dans la salle de la conférence pour semer chaos et zizanie, rapporte Mosaique Fm. Ils ont violemment protesté contre la présence de Youssef Seddik, accusé d’avoir atteint au sacré. Ils ont réclamé le départ du philosophe, ce qui a provoqué une violente rixe.

Les choses ont vite dégénéré. Maître Abdelfattah Mourou, présent sur la tribune, a été pris à partie. Il a reçu en pleine figure un verre. Blessé au front, Mourou a perdu connaissance, ajoute la radio. Dans un mouvement de panique et de terreur, Il a été transporté en urgence à l’hôpital de la ville.

Si d’aventure ce grave incident devait se solder par l’impunité érigée en règle depuis quelque temps, il faudrait craindre le pire de la part des bigots qui ne font qu’à leur tête, et qui veulent imposer leurs lois barbares.

(Mise à jour, 6 août @10:30): Deux vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent Abdelfattah Mourou lors de son agression et lors de son hospitalisation. Vraisemblablement, il est hors de danger.

Commentaires: