Un prédicateur Jordanien accuse Ennahda d’être à la solde des USA

Si le calme semble être revenu après les derniers événements qui ont secoué la Tunisie, suite à ce qu’on peut appeler l’affaire Abdelliya, la polémique sur les origines de tout ce qui s’est passé est, a priori, toujours d’actualité.
Alors que certains accusent les salafistes de mettre la pagaille dans le pays et que d’autres pointent du doigt des ex-RCD, c’est au tour d’un prédicateur jordanien, Iyed Knibi, d’apporter son grain de sel. Dans une vidéo (voir ci-dessous) signée par ce fervent défenseur de l’application de la Chariaa dans les états arabes, c’est le parti de Ghannouchi qui est accusé d’être derrière la « crise de la Abdelliya ». Pour Iyed Knibi , toute cette affaire n’était qu’un prétexte pour réprimer les salafistes. Le prédicateur cite des déclarations du ministre de la justice, N. Bhiri, qui qualifie ces agressions d’actes terroristes. Terroristes, c’est l’image qu’Ennahdha veut assimiler aux salafistes,selon Iyed Knibi.

Pour lui, Ennahdha n’a rien d’un parti islamiste. Bien au contraire, le parti de Ghannouchi ne serait qu’un pion ayant pour mission de servir les intérêts des USA. Et au prédicateur de rajouter : c’est l’ambassade des USA en Tunisie qui contrôle Ennahdha , d’où le refus d’inscrire la Chariaa à la constitution, et c’est pour la récompenser que les USA auraient accordé une aide de 100 millions de dollars à la Tunisie, rajoute Iyed Knibi, en se référant à un article du Wall Street Journal, qui explique l’obéissance totale d’Ennahdha au gouvernement d’Obama.

Pour finir, Knibi appelle les musulmans à ne pas suivre Ennahdha qui ne fait qu’aider les USA dans sa guerre contre l’Islam.

Après l’Egyptien, chef d’Al Qaida, Aymen Al Zouahiri, place donc à un Jordanien qui se permet de s’immiscer dans les affaires tunisiennes et tenter d’attiser davantage le feu dans notre pays…

Commentaires:

Commentez...