Du rififi à la radio nationale : Habib Belaïd évincé, des directeurs sur le point de démissionner…

Habib Belaid a été écœuré par son éviction de la tête de l’Établissement de la Radio Nationale. Rappelons que l’ex-animateur de RTCI avait été nommé à ce poste le 24 janvier 2011. Cette nomination fut entérinée le 17 avril 2012 et publiée sur le JORT le 20 du même mois.

Amer, Habib Belaid a déclaré « sa surprise d’apprendre son départ seulement aujourd’hui, via son chauffeur, et qu’aucune personne au sein du gouvernement n’a daigné le prévenir à l’avance », nous apprend Kapitalis qui a contacté par téléphone le désormais ex-PDG de l’ERN. Le remplaçant de M. Belaid est M. Mohamed El Mouadded.

Au sujet de sa nomination, «Je ne suis pas surpris, mais écœuré», a ajouté H. Belaid. Toutefois il est à signaler que Mohamed El Mouadded est un docteur en « technologies de radio », selon Shems FM.

Cette manière dont Habib Belaid quitte l’ERN confirme l’énorme problème qu’a le gouvernement actuel avec les médias. Un conflit qui a atteint son paroxysme ces dernières vingt-quatre heurs, au cours desquelles des affrontements ont eu lieu entre des Sitineurs et des salariés de l’ETT devant le siège de la Télévision Nationale.

Ces accrochages déplorables ont fait quelques blessés, selon Mosaique FM. En effet, un journaliste de la chaine, Walid Hamraoui, a été blessé à la main, par un couteau, alors qu’un policier a aussi été touché suite à un jet de pierre de la part des sitineurs.Selon toute vraisemblance, on vient d’apprendre qu’à la suite de l’éviction-surprise de Habib Belaïd, les directeurs de la radio nationale auraient décidé de présenter leurs démissions.

Commentaires:

Commentez...