(Màj) Le Ministère de l’Intérieur ‘met fin’ au Sit in devant l’ETT ?

Le Sit in, devant le siège de l’ETT, pour l’épuration des médias, sera levé après une décision du ministère de l’Intérieur, nous apprend le porte-parole du MI, Khaled Tarrouche. Ce dernier a précisé qu’une demande au ministère public, avait été adressée au préalable, afin d’avoir l’autorisation d’intervenir.

Cette décision intervient quelques heures après les affrontements qui ont eu lieu devant le siège de l’ETT, entre des salariés (employés) de la Télévision publique et des sitineurs, qui les ont provoqués. En effet, les manifestants avaient collé une affiche « A vendre » sur la clôture de l’Etablissement. Une initiative qui trouve, sans doute, ses motivations dans les récents propos du député d’Ennahdha, Ameur Laâreydh, et de son leader Rached Ghannouchi, évoquant l’éventuelle privatisation des médias.

Rappelons que le Sit in, observé devant le siège de la Télévision Nationale, a débuté le 2 mars dernier. Soit 53 jours durant lesquels les sitineurs ont squatté l’entrée de l’Etablissement, en passant leur temps à insulter les journalistes qui y accédaient.

Pour leurs besoins quotidiens, les sitineurs profitaient de la nourriture, fournie par des sympathisants. Ils se servaient d’un robinet d’arrosage tout proche et d’un éclairage public pour alimenter leurs tentes en eau et en électricité. D’ailleurs, d’après la STEG, la note sera payée par le contribuable.

Mise à jour :  Malgré la décision du ministère de l’intérieur de mettre fin au sit-in devant l’ETT, ce matin, 24 avril 2012, un accrochage a eu lieu entre les sit-inneurs et les employés qui voulaient effacer les messages peints sur le mur de leur établissement. A noter que depuis ce matin, les forces de sûreté et de l’armée nationale étaient présentes en nombre sur les lieux.

Commentaires:

Commentez...