L’eau en Tunisie : quelques chiffres alarmants

Où en sommes-nous avec notre politique de l’eau ? Au terme d’une saison pluvieuse à maints égards exceptionnelle, les barrages sont pleins et les nappes souterraines rechargées.

Toutefois, quelques chiffres avancés lors d’une réunion d’experts à Tunis peuvent paraître inquiétants.

Il y aurait en Tunisie 13.000 puits illicites qui impliquent une surexploitation de 276% des eaux concernées. Une action urgente pourrait, au mieux, ramener cette surexploitation à 150%.

C’est surtout le Sud tunisien et notamment la région de Kebili qui seraient concernés par cette surexploitation.

Sur un autre plan, les pouvoirs publics mettent actuellement en place un conseil national de l’eau et devraient proclamer 2013, année de l’eau.

Commentaires:

Commentez...