Le site de Rached Ghannouchi «piraté» pour un Islam moins modéré !

Le site de Rached Gannouchi (ghannoushi.net) a été piraté. Depuis ce matin, 16 avril, le site affiche une photo de Gannouchi souriant, sous laquelle un paragraphe, écrit en arabe, dénonce la manière dont des musulmans sont devenus hypocrites. Et cette hypocrisie a un leader qui organise et prépare sa manœuvre, peut-on aussi lire. La lettre se termine par un passage du Coran, plus exactement de la Sourate Al Baqara.

Le message ne pointe ni le Cheikh Ghannouchi, ni son parti, Ennahdha, et ni, d’ailleurs, aucune personne. Le contenu du message nous laisse croire qu’il émane plutôt d’un groupe « extrémiste », en quête d’un meilleur islam.

Le piratage est revendiqué par Rezk2ll. Ce dernier a même laissé son adresse email et son site web.

C’est la quatrième fois que le site de Ghannouchi se fait pirater. Au troisième trimestre 2011, les deux premiers piratages reviennent au hacker tunisien « Jamba », fervent opposant à Ghannouchi et à son parti. Quant au troisième piratage, il est signé « Amin Safi ».

Notons que ces deux pirates ont dénoncé la manière de faire de Rached Gannouchi, en l’accusant directement « de faire de la diffamation et d’utiliser de faux messages politiques afin de parfaire son ascension. »

Le piratage du site de Ghannouchi coïncide avec les opérations de piratage d’Anonymous Tunisia sur les boites mails des différents membres du parti Ennahdha, dont le dernier est celui du ministre de l’Agriculture Mohamed Ben Salem, révélant au passage les PV de leur parti. Aussi faut-il le rappeler que dans cette tourmente, Maya Jribi a été hier violentée et insultée par des extrémistes qui l’ont traitée de tous les noms, entre autres d’hypocrite !

La guerre entre les partis au pouvoir et celle de l’opposition prend une autre envergure. Sur la toile, les hackers n’échappent pas à ce nouvel échiquier. Désormais, il y a Anonymous et compagnie pour une Tunisie libre et moderne, et il y a les autres !

Commentaires:

Commentez...