Ennahdha Leaks : le mail de Jebali ou la boite de Pandore

Anonymous Tunisie a frappé un grand coup en piratant la boite email de Hamadi Jebali. Tout ce qui suit est basé sur les archives du mail du premier ministre Hamadi Jebali, sauf preuve du contraire.

Si l’action en elle-même peut être perçue comme un coup bas ou un sale coup, elle nous fait plusieurs révélations, confirme plusieurs rumeurs et faire sourire tous les opposants du parti au pouvoir.

Le nom complet de Rafik Abdeslam est bien Rafik Abdeslam Bouchlaka !
Si le nom apparait comme étant Rafik Abdeslam, l’adresse mail est bien ****[email protected] (Par mesure de respect pour notre ministre des affaires étrangères on a choisi de ne pas publier le mail complet).

La session de formation média pré-élection par des spécialistes
Ennahdha aurait mené une session de formation par un spécialiste, l’année dernière, juste avant les élections, du 15 au 20 Aout 2011, avec pour principaux thèmes: Affront des contre-campagnes, Influer l’opinion publique et interagir avec le public, la communication à travers les médias, le travail médiatique pour les organisations politiques et populaires, la mise en place de stratégies et plans de travail médiatique et comment mener les campagnes électorales.
Le moins que l’on puisse dire est que cette session de formation était intensive !

L’article 2 du brouillon de la constitution d’Ennahdha
L’article 2 du brouillon d’Ennahdha stipulait que « L’état s’engage à préserver l’identité arabo-musulmane du pays et à interdire la promulgation de lois qui entrent en conflit avec la religion musulmane ».
Un article qui aurait donné suite à … beaucoup d’articles et qui aurait fait couler beaucoup d’encre !

Comment faire valoriser votre CV avec la révolution
On se passera des erreurs de français sur le CV de notre actuel premier ministre pour nous pencher sur un aspect beaucoup plus intéressant : Mr Jebali parle de lui-même à la troisième personne et dit explicitement qu’il a « participé activement à la révolution, en Janvier 2011, soldée par la chute et la fuite de Ben Ali» et tout ceci depuis sa résidence surveillée !
On ne sait pas si ledit document a été rédigé par les soins de notre chef du gouvernement. Il n’en reste pas moins qu’il regroupe pratiquement toutes les erreurs que l’on puisse commettre lors de la rédaction d’un CV. Ceci dit, ce CV prouve bien le bon parcours universitaire de Hammadi Jebali.

Ennahdha possède tellement d’associations affiliées … Qu’il faudrait les répertorier !
Un des mails de cette véritable boite de pandore, demande explicitement de répertorier les associations qui éprouvent de la sympathie pour le parti politique et de les classer par région avec l’obtention des noms des responsables … Ce qui pourrait expliquer pourquoi Ennahdha faisait salle comble à chaque meeting. Les informations demandées peuvent, en effet, constituer une véritable base de données.
Il serait intéressant de savoir si les associations salafistes qui ont organisé, entre autres, « l’invasion de l’horloge », faisaient partie de la liste …

Psyco-M : Symbole, sympathisant … et rémunéré !
Psyco-M a toujours été présent dans plusieurs rassemblements organisés par le parti, il ne l’a jamais caché … Mais le rappeur était apparemment rémunéré pour ses spectacles qu’il organisait pour le parti.
Rien de choquant, mais ceci va à l’encontre de certaines rumeurs selon lesquelles les performances du rappeur étaient bénévoles ! Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Ennahdha a l’équivalent de la CIA ou du Mossad … Pour les réseaux sociaux
Beaucoup s’en doutaient, vues les réactions quasi instantanées des pages nahdhaoui aux informations et aux évènements leur portant préjudice : Ennahdha a bien une cellule de renseignement, chargée des réseaux sociaux, qui rend des rapports quotidiens sur les pages Facebook sympathisantes mais aussi dissidentes ! La page Facebook du fameux bloggeur « ennemi » du parti et de ses sympathisants, Haythem El Mekki, y figure, ainsi que les principales pages Facebook (contenant le plus grand nombre de fans).

Commentaires:

Commentez...