Imed Trabelsi cumule 46 ans de prison et beaucoup d’espoir

Imed Trabelsi, gendre du président déchu, a écopé, aujourd’hui, au tribunal de première instance, d’une autre peine de 7 ans et demi de prison suite à sa condamnation dans une énième affaire de chèques sans provision.

Imed Trabelsi totalise, ainsi, 46 ans de prison : 2 ans pour l’affaire de l’aéroport de Carthage, 4 ans pour celle de la consommation de drogue et 40 dans les affaires de chèques sans provision. Eh oui, Imed le chouchou de Leila, s’il ne sniffait pas, il passait son temps a signer des chèques.

Son avocat, Wissem Saïdi, interviewé par Mosaique FM, rappelle que pour ce type de condamnations (chèques sans provision), la peine peut être annulée si son client arrive à payer le « montant des chèques sans provision qui est de l’ordre d’un million de dinars ». Dans ce sens, l’avocat de Imed Trabelsi a « entamé les procédures auprès de la commission d’expropriation » pour payer le montant.

Imaginez donc la suite : Imed sortant après moins de 6 ans, d’une prison tout confort, avec de surcroît quelques kilos de moins, pour rejoindre sa tante Leila et reprendre sa vie d’antan.

Commentaires:

Commentez...