Le président du « BOF » appelle le gouvernement à choisir entre la polygamie et… les odalisques !!!

Vous vous rappelez certainement du parti de l’ouverture et de la fidélité (POF) ? Ce parti qui, dans son programme électoral, promettait de proposer le pain à 100 millimes, une aide de 5000 dinars pour chaque citoyen se préparant à se marier, ou encore la construction d’un tunnel entre notre pays et l’Italie. Vous vous en souvenez maintenant ? Voilà qu’aujourd’hui, son président, Bahri Jelassi, appelle le gouvernement à choisir entre la polygamie et les odalisques (jarya), dans une interview accordée au quotidien Assarih.

On savait depuis longtemps que le POF était favorable au retour de la polygamie. Le 9 novembre dernier, Bahri Jelassi avait invité le gouvernement à prendre des décisions en faveur du retour de la polygamie, ainsi que la suppression du Code du Statut Personnel.

Cette fois, Bahri Jelassi va plus loin. Pour lui, si le retour de la polygamie est irréalisable, il faudrait alors permettre aux hommes d’avoir des odalisques, en plus de leur femme. Oui, vous avez bien lu, une odalisque ! Une femme esclave qui serait là notamment pour assouvir les fantasmes de l’homme. Et dire qu’on pensait « naïvement » que l’esclavage était aboli…

M. Jelassi affirme, de surcroît, que cette relation entre un homme et son odalisque est légitime et est un droit à chaque homme marié… à une seule femme évidemment. De tels propos semblent irréels, mais ce n’est pas tout : M. Jelassi considère que le retour aux odalisques représente la solution la plus efficace pour rétablir l’équilibre social et moral de notre société.

Une telle sortie médiatique, la veille de la journée mondiale de la femme, était-elle hasardeuse ? Impossible à dire tant le président du POF semble vivre… dans une autre ère !

Commentaires:

Commentez...