(MàJ)La situation s’envenime à la Manouba, le drapeau tunisien déchiré !

La situation à la Faculté des lettres de la Manouba va de mal en pis. Aujourd’hui des scènes de violence ont éclaté entre des étudiants salafistes et des étudiants de l’UGTE, rapporte Mosaique FM.

En plus de ces affrontements violents, des individus, parmi les étudiants salafistes ont tout bonnement déchiré le drapeau tunisien aux yeux et à la barbe des présents. Est-il nécessaire de rappeler que selon l’article 129 du code pénal, « toute atteinte, par écrits, paroles ou gestes, au drapeau tunisien est puni d’un an d’emprisonnement ».

Rappelons qu’hier, le doyen de la FLAHM a même été agressé, dans son propre bureau par deux étudiantes niqabées, contestant les décisions du conseil de discipline de la Faculté. Il a, de suite, porté plainte auprès procureur de la République.

Mise à jour: Le drapeau tunisien enlevé par un groupe de salafistes a été remis en place, précise la même source.

Commentaires:

Commentez...