B2G, l’OS mobile de Mozilla est là !

Depuis quelques mois, beaucoup parlaient d’une possible entrée de Mozilla dans le monde du mobile avec un nouveau système d’exploitation pour Smartphone. Le projet « boot to gecko » a été annoncé, mais la communauté ainsi que Mozilla Corporation ont tenu à garder quelques secrets pour le Word Mobile Congress (WMC), qui s’est tenu la semaine dernière à Barcelone, afin de le présenter en grande pompe.

Connue pour être derrière le fameux navigateur web Firefox ou encore le client de messagerie Thunderbird, Mozilla a toujours opéré dans le but de fournir aux utilisateurs du et des produits gratuits, open source et adaptés à leurs demandes.

Des grandes firmes arborant des politiques « closed source » telles que Apple, Google ou Microsoft se bagarrent pour mettre main basse sur le secteur mobile avec parfois des produits qui coûtent très cher et qui rendent l’utilisateur dépendant de leurs gadgets ; Mozilla se devait, alors,d’intervenir.

Ainsi après avoir bien étudié l’idée, Andreas Gal directeur de la recherche chez Mozilla, annonça le lancement de Boot to Gecko. Un grand projet par lequel Mozilla cherche à révolutionner le monde des OS mobiles, car cet OS n’est pas comme tous les autres. Son mot d’ordre est « orientation web ».

B2G est en fait un OS basé sur un noyau Linux (et non pas Android contrairement à ce que certains disent), il se caractérise par le fait qu’il est entièrement dédié au contenu web où toutes les applications – y compris celles fournies avec le téléphone initialement – sont codées avec HTML5, CSS3 et JavaScript. Un contenu web dont vous pouvez bénéficier sans être nécessairement connecté à Internet, et ce, en employant des variantes du HTML. Ces dernières permettent la mise en cache locale des données (en l’occurrence la mémoire du téléphone). Vous pouvez carrément voir le code source de votre interface ou des applications que vous utilisez en appuyant simplement sur un bouton. On peut dire que B2G est en lui même une sorte d’application web qu’on télécharge pour son smartphone.

Si on veut résumer, Boot to Gecko est, en effet, composé de trois couches : Gonk contenant le noyau Linux et tout ce qui concerne le niveau bas de l’OS avec les interactions matérielles, Gecko le moteur de rendu implémentant les différentes web API telles que la géolocalisation, ou encore les API relatives à la caméra, batterie ou l’écran et puis finalement Gaia qui représente l’interface utilisateur entièrement conçue en HTML5 et JS.

Autre nouveauté, l’utilisateur de l’OS effectue son authentification avec Persona, un utilitaire de gestion de l’identité en ligne des utilisateurs faisant partie de la technologie BrowserID (le système d’identité à une échelle web développé par Mozilla). Il faut aussi parler du « Market Place » ouvert maintenant aux développeurs afin qu’ils puissent soumettre leurs applications codées en HTML5, CSS3 et Java Script. Le market sera lancé officiellement au cours de cette année pour que les utilisateurs puissent télécharger les applications.

Mozilla a d’ores et déjà établi un partenariat avec Telefónica et Deutsche Telekom afin de distribuer son OS au grand public tout en gardant pour cible les Smartphones à bas prix afin que cette technologie libre soit accessible à tous. Affaire à suivre !

Commentaires:

Commentez...