L’UMA (la vraie !) dans 5 ans: création d’une zone de libre-échange

Ce sont nos confrères de la Presse qui ont annoncé la (bonne) nouvelle, ce matin. Une vraie UMA (Union du Maghreb arabe) verra le jour incessamment. Le grand projet d’un Maghreb uni, longtemps marginalisé par des errements politiques et des empoignades qui n’ont que trop duré, sera vraisemblablement une réalité en 2017.

Un sommet réunira très probablement les cinq chefs d’État, à Tunis, ce printemps (avril ou mai) pour mettre au point définitivement le premier plan d’une vraie union, tant redoutée il y a quelques années, mais très convoitée par les cinq peuples de l’UMA, après avoir (enfin) compris que leur salut passera par mettre la main dans la main.

Plus gros point de discorde dans les tentatives (présomptueuses) de dessiner un Maghreb uni durant ces dernières décennies, les relations tendues entre l’Algérie et le Maroc. Dans ce cadre, la fermeture des frontières algéro-marocaine sera rangée et la hache de ‘guerre’ enterrée entre les deux pays.

De même, les cinq pays de l’Union prendront en charge les affaires inhérentes au domaine de la sécurité dans la région du Sahara, devenue ces dernières années terrain préférentiel des réseaux terroristes et autres trafiquants de stupéfiants et des marchands d’armes.

C’est le président de la République, Moncef Marzouki qui a donné le ton lors du dernier sommet d’Addis-Ababa et sa tournée actuelle dans les pays du Maghreb rentre dans cet ordre d’idées afin de mettre les prémices d’un vœu pieux de plusieurs générations.

Sur le plan économique, une zone de libre-échange sera constituée ainsi que la liberté de circulation des personnes, des biens, des capitaux, des services, mais aussi, et surtout de la main d’œuvre. Vaste projet, grandiose et qui verra donc le jour concrètement dans 5 ans.

Espérons que d’ici là, ces initiatives (elles sont nombreuses d’ailleurs) ne resteront pas lettre morte et rangées dans les casiers des gouvernements qui se succèderont.

Commentaires: