La mode de l’immolation se propage aux salles d’audience

Un condamné à perpétuité a tenté de s’immoler en plein milieu de salle d’audience, aujourd’hui, nous apprend Mosaïque FM.
Le jeune homme paraissait devant le tribunal de Première instance de Tunis, en compagnie de son père et de son frère, pour meurtre. C’est à l’aide d’un briquet qu’il a mis le feu à ses vêtements, provoquant une scène surréaliste au sein du tribunal. Des présents au procès ont tenté de s’enfuir craignant que le feu se propage.

Heureusement pour tous, les agents de l’ordre ont rapidement maîtrisé le feu qui se propageait sur le corps du jeune homme. Ce dernier a été transporté à l’hôpital et l’audience évidemment levée.

Sachant que même dans les stades, les supporters sont fouillés et les briquets (notamment) sont confisqués, on est en droit de se demander comment un accusé a pu passer un tel objet alors qu’il doit être passé au peigne fin avant son entrée dans une salle d’audience.

En début de cette année, la Tunisie a connu plusieurs cas d’immolation. Les raisons ont passé du simple acte de désespoir à un moyen de pression. Faudrait-il, dorénavant, mettre une pancarte d’interdiction de s’immoler dans certains endroits publics.

Commentaires:

Commentez...