Quand Le Maghreb décrédibilise « tout le monde » !

Le Maghreb, journal très contesté par la communauté salafiste, vient de faire paraître dans son numéro d’aujourd’hui, mardi 31 janvier, des excuses suite à la publication d’une photo à la Une de son numéro du dimanche 29 janvier.

Le Maghreb, dans ses excuses, incrimine son infographiste qui aurait délibérément pris l’initiative de modifier la photo afin d’amplifier le nombre de personnes ayant participé à la manifestation de samedi 28 janvier.

Voici, les deux photos côte à côte :

La modification est flagrante : le technicien a rempli les espaces vides.

Certes, la réaction du Maghreb a été très professionnelle puisque la rédaction s’est excusée et a condamné cette action « solitaire », mais cette manipulation apporte un sérieux coup de massue à la réputation du journal.

Le quotidien est déjà très critiqué par les sympathisants de la Troïka qui l’accusent de média corrompu contre le régime actuel. A titre de rappel, M. Zyed Krichen, son directeur, a été agressé par les salafistes pour ses prises de position.

Mais le plus grave c’est que cette photo polémique a atteint la crédibilité de cette manifestation qui a connu une très forte affluence. Le rassemblement a été très contesté et accusé d’être une manifestation d’opposition pour déstabiliser le gouvernement actuel.

Beaucoup de pages Facebook, connues pour leurs appartenances idéologiques, commencent d’ores et déjà à « troller » Le Maghreb en publiant des photos retouchées et en s’appuyant ainsi directement sur ce mot d’excuse et cette photo pour le qualifier de média corrompu.

Commentaires: