La TAP bat le record de mots pour «Nessma TV»

C’est incroyable ! Du jamais vu ! La TAP se donne vraiment à fond pour relayer l’information ! Pour preuve, aujourd’hui, avec le procès de Nessma ou plutôt le report du procès de Nessma.

À midi, sûrement à cause de l’heure du déjeuner, la TAP a fait paraître un «article» intitulé «Le procès de l’affaire Nessma TV reporté au 19 avril prochain», avec, pour illustrer l’article, le marteau de magistrat et le logo de la chaîne de Nabil Karoui.

Mais c’est le texte qui mérite toute notre attention. Alors que le lecteur s’attend à avoir une explication sur le report du procès, qui fait tant polémique, à croire que c’est une sorte de propagande pour Nessma sous le couvert de liberté de la presse, l’agence de presse tunisienne a fait dans le… minima ! En effet, en tout et pour tout, l’article reprend tout simplement le titre, toutefois en ajoutant, dans un effort surhumain, deux mots « a » et « été », puisqu’on peut lire «Le procès de l’affaire Nessma TV a été reporté au 19 avril prochain».

Par comparaison, le journal Le Monde, dans un article de 556 mots, a publié l’info du jour (le report de l’affaire de Nessma), en citant des témoignages et en rappelant l’historique de l’affaire.

Sachant que les journalistes se sont vus interdits d’assister au procès pour couvrir l’affaire, on a le droit de se poser des questions et de savoir s’il y a eu une pression du gouvernement pour ne pas médiatiser l’affaire.

Ceci dit, l’affaire a attiré beaucoup de monde, les pour et les contre la liberté d’expression et, par conséquent, pour et contre Nessma TV. L’affaire a vu la présence de journalistes de tout bord, d’hommes politiques comme Béji Caied Essebsi en tant qu’…avocat.

Finalement, suite à un grand chaos, l’affaire a été reportée, pour la deuxième fois, avec un gros coup de pub pour Nessma à la clé.

Rappelons que la diffusion de ce long métrage franco-iranien, « Persepolis », de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi a provoqué, en octobre dernier, une vague de colère parmi les Tunisiens et a valu à la chaîne Nessma une attaque enragée d’environ 200 islamistes et à Nabil Karoui de présenter ses excuses au peuple tunisien.

Commentaires:

Commentez...