Manifestation et contre manifestation devant le ministère de l’Intérieur

Aujourd’hui, une manifestation des « sympathisants du gouvernement » a pris place devant le ministère de l’Intérieur, pour réclamer un « nettoyage » en son sein. Cette manifestation de soutien fait suite à la décision du ministre de l’Intérieur de limoger le colonel Moncef Lajimi, directeur général de la brigade d’intervention.

Les manifestants ont scandé « Ni peur, ni terreur ! Le pouvoir au peuple ! » ou encore « Ministre, le peuple est avec toi pour le nettoyage ».

Quelques médias ont été victime d’un dégage, comme la Télévision Nationale et Nessma TV. Sofien Ben Hamida, quant à lui, a été agressé par les manifestants.

Cette manifestation est venue encore… contre-manifestation de celle menée par la brigade d’opposition publique et d’autres membres de la brigade d’intervention pour protester contre l’écartement de leur directeur. D’ailleurs, ces agents avaient, la veille, quitté leur poste en signe de protestation.

Le ministre de l’Intérieur, Ali Laridh, est sorti devant son ministère pour s’adresser, à l’aide d’un haut-parleur, directement aux manifestants et les « rassurer ».

Il est à noter que « le comité national de protection de la révolution » a fait, à nouveau, une apparition dans les rues. La dernière datait du jour de démonstration anti sit-in Bardo 1. Ce « comité » annonce et confirme encore une fois son penchant et son appartenance idéologique et politique. D’ailleurs, il est affectueusement surnommé par l’opposition « le comité national de protection de la Nahdha ».

D’autre part, il nous a été signalé que des manifestations de soutien ont actuellement lieu devant les casernes des BOP à Sousse.

Commentaires:

Commentez...