Le 14 janvier, la Tunisie «fête» l’arrivée de… l’Emir du Qatar

Le quotidien palestinien Al Quds annonce, dans son édition d’aujourd’hui, que l’Emir du Qatar, sera parmi nous le 14 janvier prochain, pour assister aux célébrations que vivra notre pays, une année après la fuite de Ben Ali.

Cette arrivée de l’Emir Hamad Al Theni en Tunisie risque de provoquer une nouvelle vague de critiques, comme cela a été le cas lors de sa fausse-vraie venue lors de la première journées des travaux de l’Assemblée Constituante. Une venue annulée à la dernière minute devant la réaction fort hostile de la plupart des Tunisiens.

Comme l’a justement indiqué le journal Al Qods, l’arrivée du prince qatari peut être interprété comme une ingérence de Doha dans les affaires de notre pays. Le Qatar, déjà pointé du doigt comme étant le principal « sponsor » du parti Ennahdha, a, récemment, été derrière les contestations dont est victime le nouveau ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdesselam Bouchleka. Gendre de Ghannouchi, celui-ci a travaillé au centre d’études d’Al Jazeera et a représenté le Qatar dans des réunions de l’Otan.

Par ailleurs, toujours selon AlQuds, le gouvernement a aussi invité le Président français Nicolas Sakozy et le Président du Conseil National de Transition libyen, Mustapha Abdeljelil.

Commentaires: