Scandale autour des propos de Souad Abderrahim sur les mères célibataires

Souad Abderrahim est l’élue du parti d’Ennahdha, dans la circonscription de Tunis 2. Étant non voilée, elle devait incarner le côté moderniste que Ennahdha veut véhiculer.

Faisant partie des candidats à la présidence de l’Assemblée Constituante, Souad Abderrahim a été l’auteure, sur les ondes de la Radio Monte Carlo, de propos tout simplement choquants.

Questionnée sur la situation légale des mères célibataires et de leurs droits au sein de la société, l’élue d’Ennahdha a déclaré que « les mères célibataires ne devraient pas aspirer à un cadre légal qui protège leurs droits » avant d’en rajouter une couche avec « les mères célibataires sont une infamie pour la société tunisienne« .

Doit-on exterminer ces mères célibataires ? Quelle mouche a piqué Souad Abderrahim pour sortir de tels propos envers beaucoup de femmes de notre société ?

La réaction des internautes, sur les réseaux sociaux, ne s’est, en tout cas, pas fait attendre. Des pages surnommant l’élue « Souad Préservatif » ou encore pour appeler les citoyens à se rendre à sa pharmacie pour y demander s’il y a des préservatifs ou des pilules du lendemain commencent à faire légion sur Facebook.

Scandalisés et outrés par de telles déclarations, certains se sont même lancés dans l’organisation d’une manifestation devant la pharmacie de Souad Abderrahim. L’événement est essentiellement partagé sur Twitter où les hashtags #trollingSouad ou #Souad ont rapidement fait le tour de la twittosphère. L’adresse et le numéro de téléphone de ladite pharmacie y sont aussi publiés « à toutes fins utiles » dit-on.

Commentaires:

Commentez...