Ghannouchi rassure Sidi Bouzid et pointe du doigt des ex-RCDistes

Rached Ghannouchi a tenu aujourd’hui une conférence de presse sur laquelle il est revenu sur les positions de son parti et sur les troubles qui secouent actuellement la ville de Sidi Bouzid.

Le leader d’Ennahdha a, par ailleurs, pointé du doigt une partie des ex-RCDistes, estimant qu’ils sont les premiers responsables de ce qui arrive actuellement dans la région. Il a aussi vivement condamné les actes de violence, notamment les incendies qui ont touché le tribunal et la municipalité de Sidi Bouzid.

Les accusations de Ghannouchi ne font que confirmer ce qui se dit depuis le 14 janvier, à savoir que certains ex-RCDistes ne souhaitent pas que le calme revienne et tentent par tout les moyens d’attiser le feu dans le pays.

Par ailleurs, Ghannouchi a rappelé que la campagne électorale d’Ennahdha a été lancée à Sidi Bouzid et qu’en ce sens, il promet que le développement régional que propose son parti débutera par Sidi Bouzid. Autrement dit, les premiers investissements régionaux s’effectueront là où la révolution tunisienne a éclaté.

Rappelons qu’Ennahdha est le grand vainqueur des élections de l’Assemblée Constituante et qu’il a remporté 90 sièges sur les 217 mis en jeu. Rappelons aussi que les propos du « futur premier ministre », Hammadi Jebali, qui a montré sa réticence à s’allier à la liste de Hechmi Hamdi, n’ont pas bien été interprétés par les habitants de Sidi Bouzid.

Commentaires:

Commentez...