(MàJ) Al Aridha retire toutes ses listes de l’Assemblée Constituante

Quelques minutes après l’annonce de l’annulation, par l’ISIE, des listes de Al Aridha dans six circonscriptions, Hechmi Hamdi a déclaré sur les ondes de Mosaique FM qu’il avait donné l’ordre à toutes ses listes de se retirer de l’Assemblée Constituante.

Vainqueur de 19 sièges dans cette assemblée, Hechmi Hamdi s’est montré indigné et ne semble ne pas comprendre les causes de l’annulation de ses listes dans les six circonscriptions.D’aprés la TAP, cette décision de l’ISIE est fondée sur le décret-loi N°35 en date de 2011 relatif à l’élection de l’assemblée constituante et du décret-loi N°72 en date de 2011 et particulièrement les articles 15, 52, 53 et 70.

Le décret N°1089 en date de 2011 fixant les responsabilités au sein des structures du RCD conformément à l’art 15 du décret-loi N°35 en date de 2011 relatif à l’élection de la Constituante.

La décision est fondée sur les procès verbaux des bureaux centraux électoraux pour la collecte des PV du dépouillement des bulletins de vote, des rapports des équipes de contrôleurs de la campagne électorale relevant de l’ISIE ainsi du rapport définitif des élections à France (2).

Comment va réagir l’ISIE à cette décision ? Comment vont réagir les autres listes élus ? Comment peuvent être distribués les sièges gagnés par Al Aridha ? Voilà des questions qui méritent d’être posées aux intéressés, soit les membres de l’ISIE.

D’autre part, une manifestation s’est déroulée à Sidi Bouzid pour appuyer Al Aridha qui fait face à une pluie de critiques et de dénigrement depuis l’annonce des résultats partiels. Comment réagiront les habitants de Sidi Bouzid au retrait de la liste vainqueur dans leur région ? Espérons simplement que tout se passe dans le calme malgré les mouvements de mécontentement que connait actuellement Sidi Bouzid…

Mise à jour : Le secrétesaire général de l’ISIE, Boubaker Bethabet, a déclaré, aujourd’hui, à la TAP que l’article 70 du décret-loi électoral accorde à l’ISIE les prérogatives d’invalider, sur la base de preuves irréfutables, toute liste qui ne respecte pas les dispositions de l’article 50 du décret-loi organisant les conditions de financement de la campagne électorale.

L’ISIE dispose de tous les documents prouvant que les listes invalidées d’Al Aridha ont bénéficié de fonds privés et non publics ou personnels, précise Boub aker Bethabet.

Commentaires:

Commentez...