Élections: un taux de participation historique de 70%

Tout le pays l’attendait ! Le 23 octobre est là et touche à sa fin. Il restera gravé à jamais dans l’Histoire de la Tunisie comme le jour où chaque citoyen a pu voter librement pour élire les membres de l’assemblée constituante.

L’affluence des Tunisiens, en ce 23 octobre, dans les bureaux de vote, a été juste… phénoménale. Alors que Kamel Jendoubi annonçait la veille qu’un taux de participation égal à 60 % sera considéré comme très positif, il aurait sans nul doute été fort agréablement surpris (comme nous tous) de voir que ce taux flirte avec les 70 %. C’est le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) qui l’a annoncé en personne à la Télévision Nationale. Ce taux atteindrait même 80 % dans certains régions et gouvernorats à l’intérieur du pays.

Ce taux pourrait même atteindre un chiffre historique, car les différents bureaux de vote comptaient déjà de longues files d’attentes à l’heure où M. Jendoubi a livré les premières estimations et à quelques minutes de la fermeture de ces bureaux.

Ce qui est frappant c’est que l’ISIE a eu toutes les peines du monde à convaincre les électeurs potentiels de s’inscrire pour ce vote du 23 octobre. On avait alors annoncé un chiffre proche des 50 % d’inscrit parmi les 7 millions et demi de personnes ayant droit de vote. Qu’est-ce qui s’est passé donc pour que les Tunisiens se précipitent aussi nombreux vers les bureaux de vote ce dimanche ? Nos concitoyens ont-ils senti que le vote de chacun pouvait changer la donne ? Ou est-ce le résultat d’une campagne électorale, menée tambour battant par les différents partis et listes indépendantes.

Ce taux de participation n’est néanmoins pas aussi élevé à l’Étranger où 40 % seulement des électeurs se sont rendus aux urnes, et ce, d’après l’ISIE. Ce n’est que dans le Nord de la France où l’on a enregistré des taux en adéquation avec ce qui se passe sur nos contrées (70 %). Le président du PDP, Ahmed Néjib Chebbi avait d’ailleurs déploré le faible taux de participation des membres de la colonie tunisienne à l’étranger à ces élections. Par contre, Kamel Jendoubi a indiqué que ce taux de participation des Tunisiens à l’étranger est très élevé comparativement aux années passées, où il se situait généralement autour de 10 %.

Commentaires:

Commentez...