Case départ pour 600 clandestins tunisiens

Selon le ministère de l’Intérieur italien, environ 600 migrants tunisiens ont été renvoyés en Tunisie à bord de plusieurs vols au départ de Palerme, la capitale sicilienne. Ces harragas étaient arrivés ces derniers jours à Lampedusa.

Les émigrés tunisiens avaient, d’abord, été «parqués» à bord de deux ferries italiens, ancrés au port de Palerme.

Rappelons que le transfert des émigrés tunisiens dans la capitale de la Sicile est la conséquence d’un assaut des policiers italiens contre ceux-ci, il y a plusieurs jours, au centre d’accueil de Lampedusa. Les « harragas » avaient refusé le principe de l’accord entre Tunis et Rome, pour le renvoi des clandestins tunisiens arrivant en Italie. Cet accord été, récemment, consolidé après la visite du ministre italien de l’Intérieur à Tunis.

Ainsi, l’Italie a renforcé «les dessertes aériennes vers la Tunisie pour rapatrier les clandestins tunisiens, à raison de cinq vols par semaine».

Commentaires:

Commentez...