Belhassen condamné à 15 ans de prison, mais peut-on l’extrader ?

Belhassen Trabelsi était une des figures de proue du « gang » Trabelsi. Sauf que contrairement à Imed Trabelsi et les autres membres de sa famille, il a réussi à quitter le pays le 14 janvier, juste à temps, pour se réfugier au Canada.

« Poursuivi, notamment, dans trois affaires bancaires et douanières, l’exportation de devises sans l’autorisation de la banque centrale, l’exportation et l’importation de monnaie tunisienne sans permission judiciaire, le frère de Leila Ben Ali vient d’être condamné par un tribunal tunisien à 15 ans et deux mois de prison », rapporte la radio MosaiqueFM.

Avec ce jugement, la radio présume que l’extradition de Belhassen sera possible, et qu’au pire, des poursuites judiciaires seront engagées contre lui au Canada.

Or aux dernières nouvelles, Belhassan serait en train d’investir au Canada, notamment dans la construction d’un grand centre commercial !

Commentaires: