Liberté provisoire de Samir Feriani

Selon la TAP, le tribunal militaire a décidé, aujourd’hui, de mettre en liberté provisoire l’officier de police Samir Feriani et de reporter au 29 septembre l’examen de l’affaire intentée contre sa personne.

Rappelons que Samir Feriani, ce haut gradé de la police, a été mis aux arrêts depuis le 29 mai et est incarcéré à la caserne militaire de l’Aouina. Il est accusé d’atteinte à la sécurité extérieure de l’État, de diffusion d’informations de nature à nuire à l’ordre public, et d’avoir imputé à un fonctionnaire public ou assimilé des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité.

Commentaires:

Commentez...