Le SNJT dénonce des tentatives de putsch contre les syndicats de la presse

Dans un communiqué, le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT), le syndicat général de la culture et de l’Information relevant de l’UGTT et l’Instance Nationale pour la Réforme de l’Information et de la Communication (INRIC) ont dénoncé «les tentatives de putsch menées actuellement contre les syndicats légitimes dans le secteur de la presse et les restrictions exercées contre l’activité syndicale au sein de certains organes d’information, en violation de la législation nationale et des conventions internationales».

Le SNJT, le syndicat général de la Culture et de l’Information et l’INRIC, à travers le communiqué, ont mis en exergue « la campagne de diffamation et de calomnie dirigée contre l’INRIC» par les caciques de l’ancien régime dont des responsables des chaînes «Hannibal» et «Nessma» ».

Les trois instances y demandent, également et entre autres, au gouvernement de transition de «réviser les critères de distribution de la publicité de l’Etat et des abonnements contractés par les entreprises et les établissements publics.

Elles condamnent «toutes tentatives de putsch contre les structures syndicales légitimes et contre les syndicalistes au sein de certaines entreprises de presse, dont notamment «Dar El Anwar» et la société SNIPE».

Commentaires:

Commentez...