Plus de 10.000 Libyens ont franchi notre frontière… dans les deux sens !

Alors que les révolutionnaires libyens traquent toujours Mouammar Kadhafi à Tripoli, puisque le CNT a promis 1,7 million de dollars et une amnistie à celui qui livrerait le guide mort ou vif, les familles libyennes continuent à franchir la frontière tuniso-libyenne dans les deux sens.

Rien d’étonnant là-dedans ! Par contre, ce qui surprend c’est que le flux de ceux qui entrent sur notre territoire est plus élevé que celui des Libyens qui rentrent au pays.

Selon l’AFP, environ 10.000 Libyens ont franchi la frontière. D’après un responsable du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), «entre samedi et mardi, 4.750 Libyens ont passé la frontière en direction de leur pays et 6.030 l’ont franchie en direction de la Tunisie».

Les premiers sont donc retournés dans leurs maisons respectives, après s’être assurés que leur domicile était toujours « en bon état ». Eux veulent surtout vivre dans cette nouvelle Libye. Certes, Kadhafi est toujours là et les combats continuent en s’intensifiant même, mais pour eux, la libération de leur pays est imminente et ils veulent vivre cela de près.

Les Libyens quittant leur pays sont ceux qui vivent à Tripoli et qui ont peur pour leur famille. La sécurité est leur principale préoccupation et continuer à vivre à Tripoli n’a rien de rassurant, il faut l’avouer. Il y a aussi beaucoup de pro-Kadhafi qui se fuient vers la Tunisie, par peur des révolutionnaires sans doute, persuadés, sûrement, de la fin du « Guide ».

D’autre part, le Haut commissaire de l’ONU pour les réfugiés, António Guterres, a déclaré que «la majorité des 60.000 réfugiés libyens en Tunisie se prépare à rentrer en Libye dès que la sécurité y sera assurée».

Commentaires:

Commentez...