Le retour d’Internet à Tripoli, de quoi séparer le bon grain de l’ivraie ! 

Les évènements se sont accélérés depuis hier en Libye permettant aux révolutionnaires de progresser dans Tripoli. La libération de la Libye entamerait, ainsi, sa dernière phase.

Mais la meilleure nouvelle de la soirée de dimanche est qu’Internet est de nouveau accessible à partir de la capitale libyenne, et ce, selon l’AFP, après une rupture de plusieurs mois. Ceci va permettre d’en savoir davantage sur la situation en Libye et d’essayer de séparer le bon de l’ivraie au niveau de l’information qui parvient en pluie.

Cependant, c’est encore la confusion la plus totale au niveau de ce qui se passe réellement. Par exemple, d’après France 24, citant le porte-parole du Conseil National Transitoire libyen (CNT) à Londres, affirme que Kadhafi se serait réfugié en Algérie. De son côté, CNN a profité du retour d’Internet à Tripoli pour prendre attache avec un responsable média libyen qui, via skype, a déclaré que le Guide d’Al Jamahiriya, avait fui vers la Tunisie, mais qu’il avait été capturé.

Ce qui est sûr c’est que Seif Al-Islam a été pris et se trouve, actuellement, dans un lieu sûr sous bonne garde. De plus, selon Al-Jazeera, le fils aîné de Khadafi, Mohammed, s’est rendu de lui-même aux révolutionnaires, ainsi que la brigade chargée de la sécurité du «futur ex-chef» libyen.

De l’autre côté, le porte-parole du gouvernement de Kadhafi a indiqué que les forces du guide suprême gardent toujours la main sur Tripoli et n’abdiqueront pas aussi facilement.

Vivement donc les tweets et autres posts Facebook de Libye pour séparer le bon de l’ivraie !

Commentaires:

Commentez...