Ministère de l’Intérieur : Saida Agrebi ne s’est pas enfuie, elle a voyagé légalement

Suite à l’article du site Al Masdar, version arabe de webmanagercenter, faisant état de la fuite de Saida Agrebi, l’une des grandes figures féminines du clan Ben Ali et ex-présidente de l’organisation des mères de Tunis, et ce, après qu’elle ait réussi, samedi dernier, a embarqué à Paris, nous avons consulté le responsable de la cellule de communication au sein du ministère de l’Intérieure, Colonel Hichem Meddeb, qui a tranché sur la question.

Il a précisé que Saida Agrebi a voyagé légalement. Il a ajouté qu’en absence de toutes poursuites judiciaires l’empêchant de quitter le territoire tunisien, Saida Agrebi possède le plein droit de voyager.

Colonel Hichem Meddeb a aussi précisé que lorsqu’elle s’est présentée à la douane de l’aéroport Tunis-Carthage, elle a été l’objet d’un contrôle approfondi de la part des agents.

Rappelons que Saida Agrebi a été limogée de son poste de présidente de l’Association tunisienne des mères et qu’elle avait porté plainte contre la nouvelle direction de l’association. Elle a obtenu gain de cause, cependant le président du Tribunal a annoncé la nomination d’un nouvel administrateur judiciaire à la tête de l’association devenu OTM au lieu d’ATM.

Rappelons aussi qu’au début de février 2011, Saida Agrebi, déguisée en femme handicapée sur une chaise roulante, a tenté de fuir par l’aéroport Tunis-Carthage.

Cette fois-ci, et selon d’autres sources, elle a pu quitter le territoire tunisien parce qu’elle aurait présenté un dossier médical concernant son fils en plus du fait que juridiquement elle n’ait aucun problème.

NDLR. Le ministère de l’Intérieur publie aussi sur sa page Facebook les éclaircissements sur la «fuite» de Saida Agrebi.

Commentaires: