Le CPR se retire du CISROR et cherche à constituer un « front national »

Après le retrait d’Ennahdha du CISROR, vendredi 26 juin, voilà que le parti du Congrès Pour la République vient de suspendre, aujourd’hui, son adhésion à la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, la réforme politique et la transition démocratique.

Le CPR justifie, selon Mosaique FM, cette décision par le fait que le CISROR s’est éloigné de ses objectifs et ne correspond plus à ce qu’il attendait d’elle. Il a annoncé, en outre, lors d’un point de presse sa volonté d’initier des discussions avec d’autres partis afin de créer « un front national » et réaliser les objectifs de la révolution.

Y aurait-il alors, un futur partenariat entre Ennahdha et le CPR ? Certains diront que le fait que les deux partis se sont retirés du CISROR, dans un intervalle aussi court, les prépare à créer « un front national » pour la réalisation de « leurs » objectifs.

Précisons que le président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Yadh Ben Achour, a déclaré que le retrait d’Ennahdha n’aurait pas d’impact sur la Haute Instance.

Commentaires: