Un manuscrit rare revient en Tunisie

Le ministère de la Culture vient de se porter acquéreur d’un manuscrit rare au cours d’une vente aux enchères organisée à Paris par les commissaires-priseurs Gros et Delettrez.

Cotée entre 1500 et 2500 euros, le manuscrit a été acquis par l’intermédiaire de l’ambassade de Tunisie en France .

Il s’agit d’un manuscrit de transcriptions d’extraits de Noubas tunisiennes avec dénomination en langue arabe du mode musical et du mouvement correspondant pour chacune des compositions.

L’ouvrage date d’à peu près 1880. Il se présente en 62 folios reliés par un maroquin rouge frappé des armes beylicales.

Ce manuscrit anonyme a été, probablement, effectué par un Italien établi en Tunisie. Il s’agirait de la plus ancienne transcription connue en notation occidentale d’extraits de Noubas tunisiennes.
Enfin, ce recueil comprend, outre les Noubas tunisiennes, une polka et une marche.

Notre illustration représente une page de ce précieux manuscrit qui revient ainsi au bercail.

Commentaires:

Commentez...