Rassemblement « Kelmetna »: ils ont répondu présent

C’est sous un soleil écrasant que, dès 15h de l’après midi, des Tunisiens, tous âges confondus, ont commencé à affluer vers la place des droits de l’homme sur l’avenue Mohamed V. Des parents accompagnés de leurs jeunes enfants, des vieux et des jeunes enveloppés dans des drapeaux Tunisiens ont répondu présent à l’appel des activistes tunisiens organisateurs.

L’événement, initié par l’activiste Yassine Ayari et un groupe de militants tunisiens, a même suscité l’intérêt de la télévision nationale Tunisienne, qui s’est déplacée pour l’occasion.

L’ambiance était sereine. Les gens étaient calmes et organisés en de petits groupes de discussion. Les slogans scandés variaient de « Transparence 404 not found » à l’appel au départ du premier ministre Béji Caied Sebssi.

Tous ceux qui se sont relayés au porte-voix ont appelé la foule à exiger plus de détails sur les travaux du gouvernement transitoire. Le malaise entre ce dernier et les présents en termes de confiance était clairement palpable. La promesse non tenue pour la date des élections, la participation du gouvernement transitoire au G8, les évènements de Metlaoui, la liste des RCDistes exclus… furent autant de raisons pour exiger plus de transparence de la part du gouvernement provisoire.

Beaucoup de noms connus d’activistes Tunisiens ont répondu présent: Azyz Amamy, des rédacteurs du blog collaboratif Nawaat, qui a soutenu l’évènement dès le début, le Docteur Sami Ben Sassi, portant sa pancarte « Nous sommes La Tunisie » et bien d’autres. Des professionnels de la scène technologique tunisienne sont également venus. Le slogan était clair: la politique du Open Data sera le premier pas vers l’instauration de la démocratie et de la transparence, nous a répondu Majed Khalfallah, militant Open Source Tunisien.

Les organisateurs assurent que ce rassemblement n’est que le premier pas d’une longue mobilisation. Malgré le petit nombre de participants, ils restent confiants et espèrent que ce premier pas sera un élément déclencheur du retour des Tunisiens dans les rues pour défendre leurs droits et exiger plus de transparence.

Des photos du rassemblement sont disponibles ici

Commentaires:

Commentez...