En attendant les aides, un prêt de 500 millions de dollars de la BAD

Pour soutenir la transition démocratique de la Tunisie et restaurer la stabilité socioéconomique, un programme d’aide de 1,4 milliard de dollars, financé par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de développement (BAD), l’Union européenne (UE) et l’Agence Française de Développement (AFD), a été décidé.

Ainsi et d’après la TAP, la BAD devrait octroyer un prêt immédiat de 500 millions dollars à la Tunisie. L’institution financière déboursera cette somme en une seule tranche. Le reste de l’aide sera réparti comme suit : la Banque mondiale (500 millions de dollars), l’Union européenne (90 millions d’euros) et l’Agence française de développement (185 millions d’euros).

Pour rappel, cette aide vise à favoriser une croissance plus équitable et bénéfique pour tous les Tunisiens ainsi que une réduction des disparités régionales et le chômage des jeunes, notamment des diplômés.

En attendant les aides promises par les grandes puissances mondiales lors du dernier G8, ce prêt devrait permettre à la Tunisie de gagner, en croissance, une partie de ce qu’elle a perdu durant le premier semestre de cette année.

Commentaires:

Commentez...