Affaire de la Saoudienne Manel El Sherif : coup de gueule sur fond de malaise féminin

Affaire de la Saoudienne Manel El Sherif : un coup de gueule sur fond d’un mal aise social féminin profond

Manel El Sherif, jeune Saoudienne, est partie en campagne depuis quelques jours menée sur Youtube et Facebook pour revendiquer son droit de conduire des voitures. Elle a été arrêtée par la police de son pays le samedi 21 mai.

Signe d’un malaise grandissant de la société féminine saoudienne, la campagne de Manel El Sherif est un coup de gueule lancé par ces femmes qui n’en peuvent plus de vivre sous une telle répression dans un pays où elles sont considérées comme des sous-citoyenne.

L’arrestation de Manel a créé une vraie polémique au sein du royaume où la conduite des voitures est interdite aux femmes et demeure un acte puni par la loi.

Les Saoudiennes demandent à bénéficier du droit de conduire. Et c’est Manal qui a été le symbole et le fer de lance de ce mouvement. Sur Facebook, elle a créé une page qu’elle a intitulée « Apprends-moi à conduire pour que je puisse me protéger moi-même ». Cette page demande aux autorités saoudiennes de lever l’interdiction de conduire. Le principal motif de cette campagne est les cas d’urgence et l’impossibilité de se payer un chauffeur pour les familles non aisées afin de ramener les enfants de l’école ou bien de faire les courses.

Mais c’est sans compter sur la police religieuse saoudienne, chargée d’appliquer les règles à la lettre.

Certaines Saoudiennes ont adressé une lettre au roi Abdallah demandant la libération de la jeune femme et l’autorisation de conduite pour les femmes.

Commentaires:

Commentez...