Vidéo Farhat Rajhi : la journaliste licenciée et le site l’employant récompensé !?

Le site nourpress.com de la société « International Web Com » a annoncé dans un communiqué qu’elle était détentrice de la fameuse vidéo interview de Farhat Rajhi et que suite à un « piratage informatique » (comme il est spécifié dans le communiqué), la vidéo en question a été diffusée sur Internet et les réseaux à l’insu son insu.
Le communiqué, qui laisse entendre qu’il y a eu vol de la vidéo et diffusion de son contenu sans l’aval de Nourpress, ajoute que ce « piratage informatique » s’est fait avec la complicité de leur journaliste stagiaire ayant conduit l’interview, Najwa Hammami.

Donc, suite à cette « fuite », la société de Nourpress a mis un terme au stage de la journaliste, la rendant responsable de la vidéo et vont la passer en conseil de discipline.

Ainsi, après que la vidéo a fait le tour du Net tunisien, Nourpress peut s’attribuer la part du lion sans se faire taper sur les doigts. Si le site avait diffusé la vidéo en premier, Farhat Rajhi aurait pu l’attaquer en justice vu que lors de l’interview il a spécifié « ce qui suit n’est pas à écrire » et donc à ne pas publier.

 

Mise à jour : Nourpress, le site propriétaire de la vidéo, affichant en fanfare des bannières sur l’interview de Farhat, semble être hors service ou désactivé !

 

 

 

 

Commentaires:

Commentez...