5 pénitenciers le même jour : coïncidence, dites-vous ?!

S’agit-il en effet d’une simple coïncidence ? Si c’est le cas, eh bien, elle est des plus troublantes. Et pour cause ! Cinq prisons connaissent des troubles le même jour, comme par enchantement, à quelques heures d’intervalle. Et selon un même procédé, un scénario identique, qui ne fait qu’augmenter les suspicions.

Ça a commencé à Kasserine où pas moins de cinq cents détenus ont pris la tangente, après avoir mis le feu aux matelas dans l’une des chambrettes du pénitencier de la ville. A Gafsa, également, les prisonniers auraient incendié leurs matelas, provoquant un mouvement de panique parmi les autres pensionnaires, mais ravis pourtant de l’aubaine. Trois cents bonshommes ont pu ainsi prendre la fuite, mais rapidement trente-cinq ont été appréhendés par les auxiliaires de la justice pour retrouver leur cellule.

Et ce n’est pas terminé, puisque le mouvement allait toucher deux autres lieux, d’abord à Mahdia, ensuite à quelques encablures de la cité des Fatimides, puisque la petite bourgade de Messaadine subira le même sort.
Le dernier n’est autre que le pénitencier de Sfax, la capitale du Sud, dont la prison a été « contaminée » pour voir un bon nombre de ses pensionnaires quitter les lieux sans être inquiétés outre-mesure ! Une série qui ne fait que nous pousser à (re)poser « innocemment » la question. Est-ce une coïncidence ?

On vous laisse le soin de faire travailler vos méninges et essayer de trouver une réponse, auquel cas ne vous privez surtout pas de gribouiller quelques lignes, en guise de commentaire…

Commentaires:

Commentez...