Vers une grève des arbitres : une première en Tunisie !

Le 16 avril dernier, le championnat de Ligue 1 reprenait ses droits malgré une grande appréhension de la Fédération Tunisienne de Football quant à d’éventuels débordements dans les stades. Le lendemain, le stade de Béja a été le cadre de débordements nécessitant l’arrêt du match. Une semaine après, c’est au tour du stade 15 Octobre de Bizerte d’être le théâtre de graves incidents qui auraient pu tourner au drame.

Cette succession d’événements, en un laps de temps si court, a poussé Younes Selmi, président de la commission d’arbitrage, à présenter hier sa démission. Les arbitres, qui s’estiment en grand danger, sur les terrains vu l’absence, quasi-totale, des forces de l’ordre, ont décidé d’élever la voix.

En ce sens, et c’est une première en Tunisie, les arbitres de football seront désormais en grève. Ils ont informé le bureau fédéral qu’ils ne participeraient pas aux trois prochaines journées de championnat. Une décision «logique», sommes-nous tentés de dire, vu l’insécurité qui plane sur tous les matchs de Ligue1.

Face à cette situation inédite, le Bureau Fédéral se réunira aujourd’hui, 26 avril 2011, à 15h pour essayer de trouver une solution. Avec cela quel sera l’avenir du championnat ?

Commentaires: