L’agent qui a « giflé » Mohamed Bouazizi est libérée

Selon Shems Fm, l’agent municipale, Fadia Hamdi, qui est accusée d’avoir giflé Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid en décembre 2010 a été innocentée par le conseil cantonal de Sidi Bouzid, ce matin. Et ce, après le retrait de la plainte déposée par la famille de Bouazizi.

La « gifle à Bouazizi » est l’origine de l’immolation de celui-ci, le 17 décembre 2010.

Depuis, Fadia Hamdi a été, illégalement, mise en détention privative, même si certains estiment que c’était pour son propre bien. Durant cette période, Fadia a fait une grève de la faim pour protester contre sa détention.

Après l’annonce du verdict, des sympathisants ont lancé des youyous devant le tribunal, note la même source.

Commentaires:

Commentez...